dumas2Présentation de l'éditeur : (...) Vers 1980, Philippe Dumas et Boris Moissard furent les premiers à mettre en pièces, retourner, réécrire, en un mot à pasticher les contes classiques de Grimm et de Perrault pour mieux leur rendre hommage dans un recueil qui allait devenir un best-seller. Leur secret ? Décors et accessoires contemporains, langue châtiée. Souvent imités, jamais égalés, ils ont décidé de fêter leur amitié et ses trente ans de bonheur en ajoutant à leurs cinq textes d'origine un inédit : Le pommier de Pomanchou.

Voici donc apparemment l'ancêtre de tous les contes revisités qui me réjouissent et me font (sou)rire : les albums d'Emile Bravo, ceux de Geoffroy de Pennart, Les contes, la vérité vraie de Gudule, Un conte peut en cacher un autre de Roald Dahl, etc.

Un bon moment avec ces six contes (surtout avec le premier, qui se moque gentiment du féminisme), mais j'ai quelques réserves. Encore une fois, je pense que les adultes se régaleront davantage que les enfants, il y a des clins d'oeil qui leur sont destinés : féminisme, nazisme, bonne fée prostituée, balance des paiements... pas facile pour les jeunes lecteurs de s'y retrouver, et y a-t-il même pour eux un premier degré amusant ? et puis ces contes ont été rédigés il y a une trentaine d'années, certaines références resteront là encore obscures pour les enfants qui lisent l'ouvrage seuls. Enfin le graphisme ne me séduit pas du tout (cf. la couverture).

Pas vraiment un incontournable, donc, et pas avant 12 ans, selon moi.

Cynthia a également été déçue.

Contes à l'envers, Philippe Dumas & Boris Moissard, Ecole des Loisirs, Neuf, août 2009, 133 p.

De Geoffroy de Pennart, Le loup est revenu et Le déjeuner des loups... et bien d'autres, dès 3-4 ans (ils existent en petit format souple)...

pennart1  pennart2